Quand on évoque la notion d’athlète, il est souvent fait référence à des sportifs de haut niveau, à des sportifs d’élite. Toutefois, dans le CrossFit, chaque personne pratiquant ce sport est appelé athlète. Il s’agit avant tout d’une personne faisant preuves de qualités à la fois athlétiques mais aussi mentales (psychologie, force de caractère, volonté de se dépasser).

En cette rentrée 2014, nous tenions à mettre en avant un membre de Reebok CrossFit Brussels qui représente parfaitement ce qu’est un athlète. Cette personne est Maxime Malonda, 17 ans, qui pratique le CrossFit depuis près de deux ans maintenant. Nous avons eu la chance de pouvoir partager un moment avec lui et lui poser des questions sur son parcours et sur la manière dont le CrossFit a changé sa vie.

RCFB: Quels sont tes antécédents sportifs?

Maxime: Etant jeune, je ne faisais pas vraiment beaucoup de sport. J’ai bien essayé le judo et le karaté mais que très brièvement. Je n’avais pas vraiment de patience pour persévérer dans ces sports. Je pensais qu’en 2 semaines, je serais capable de faire ce qu’on voit à la télévision, ce qui était bien sur loin d’être le cas. Je préfèrais donc regarder la télévision, dont le football et la basket, bien que je ne pratiquais pas ces sports. Comme la plupart des jeunes de mon âge, je passais également beaucoup de temps sur Facebook et à écouter de la musique.

RCFB: Comment as-tu découvert le CrossFit?

Maxime: J’avais un important surpoids (je pesais 105kg). A cause de cela, je souffrais d’importants problèmes aux niveaux des genoux et du dos. Mon médecin m’a donc vivement conseillé de faire du sport. J’ai découvert le CrossFit grâce à une amie de ma Maman dont le fils le pratiquait à la box.

maxime_avant

Mon premier objectif était de perdre un peu de poids afin de ne plus avoir de soucis aux genoux. Je ne pensais rester que quelques mois mais, à ma grande surprise,  j’ai rapidement, accroché au concept et j’ai voulu continuer car je commençais à aimer l’ambiance et les challenges sportifs qui m’étaient donnés tous les jours. Cet engouement a été exacerbé par le fait que les résultats ont été très rapides. Je voyais mon corps changer jour après jour.

RCFB: En quoi le CrossFit a changé ta vie?

Maxime : Par où commencer… Avant toute chose je me suis senti plus léger, beaucoup plus souple et surtout plus fort. Je suis beaucoup moins vite essouflé qu’avant et sans aucun doute moins stressé. Je pèse 87 kg et mes genoux vont beaucoup mieux.

Le CrossFit a changé la manière dont j’appréhendais les efforts physiques. En effet, j’ai vu des gros changements lors de mes cours de gym à l’école. Là où je ne savais pas courir 5 minutes avant le CrossFit, maintenant je cours facilement 30 minutes. De même pour les pompages, pas moyen de faire une seule répétition avant le CrossFit alors que maintenant je les enchaine. A chaque fois que l’on jouait au football, j’étais essoufflé après seulement quelques minutes alors que maintenant, je cours dans tous les sens pendant toute la partie.

Finalement je peux dire que quand je suis stressé ou énervé je viens au CrossFit pour me dépenser et me vider la tête; ce qui fonctionne à merveille.

RCFB: Qu’as-tu changé dans ton alimentation?

Maxime: Avant je mangeais vraiment n’importe quoi. Après les cours, je me rendais, par exemple, quasi tous les jours dans un press shop pour y chercher des barres chocolatées, des chips, des biscuits, etc. Rien de vraiment bon pour la santé en fait. Je consommais aussi beaucoup de boissons sucrées tel que le Coca, Fanta, etc. J’étais, et suis encore un peu, fan de Nutella (Rires). Je vidais facilement un pot de 750 grammes en une semaine. Ma maman prépare pourtant de la cuisine équilibrée mais je n’avais simplement pas envie de manger cela. Je préfèrais manger une barquette de 1 Kg de lasagnes d’un supermarché.

Depuis que j’ai commencé le CrossFit, j’ai complètement ecarté tous ces aliments mauvais et sucrés. Si je me permets quelque chose de ce genre, c’est une fois tous les 3 mois.
Je mange moins sucré et moins gras, c’est à dire : plus de légumes, des fruits (que je ne mangeais pas du tout avant), du poulet, du poisson, un peu de steak, …
Je bois aussi beaucoup d’eau et plus toutes ces boissons sucrées. Je ne me suis pas encore mis au régime paléo mais j’essaie de manger équilibré à ma façon et ça marche assez bien pour moi.

RCFB: Pourquoi avoir choisi Reebok CrossFit Brussels?

maximeMaxime: Comme je te le disais, c’est ma Mère qui m’a amené ici. Je me sens vraiment à l’aise dès que je passe la porte de la Box. J’apprécie beaucoup la complicité qu’on retrouve entre tous les membres, les encouragements pendant et après les wod’s. Ce qui m’a mis à l’aise au début, et encore maintenant, c’est que l’on respecte le rythme de chacun. J’ai pu évoluer à mon rythme, sans me blesser.
J’ai beaucoup de plaisir à suivre les cours de boxe thaï qui sont également dispensés au sein de la Box. C’est un sport qui me permet de me défouler et l’entraineur, Jacques, respecte aussi mon évolution au sein de ce sport nouveau pour moi. Cela fait 2 ans que j’ai commencé le CrossFit, et je compte bien y rester.

RCFB: Quel est ton exercice préféré?

Maxime: Finalement je me rends compte qu’il y a vraiment beaucoup d’exercices que j’apprécie. Au début, j’aimais surtout les abmat sit-ups. Maintenant je me rends compte que j’aime des mouvements plus complexes tels que les Handstand push-ups et les double unders. Je ne pensais pas que j’en serais capable à mes débuts mais en voyant que je sais les faire cela m’a boosté.

Dans les mouvements de barre j’ai du plaisir en faisant des Push press et des Deadlifts. J’ai plus facile à faire ces exercices et je sens que mon dos travaille bien. Etonnement j’aime aussi beaucoup les Burpees. Pas au début bien sur, mais comme maintenant j’ai beaucoup plus facile cela devient plus chouette. J’ai réussi à mettre du rythme dans des longues séquences, même si c’est lentement, mais je ne m’arrête pas et je les enchaine.

RCFB: Quel est l’exercice que tu hais le plus?

Maxime: Là, sans aucun doute les Pistol squats. Je trouve ce mouvement super difficile. Mais en même temps je suis sur que j’y arriverai un jour.
Je ne suis pas un grand fan des Overhead squat non plus car j’ai encore du mal à maitriser mon équilibre dans cet exercice. Ah oui, je déteste les atomic sit-ups.

RCFB: Que sais-tu faire depuis que tu fais du CrossFit?

Maxime: J’avais beaucoup de mal avec tous les squats au début, certainement avec les barres mais sur 2 ans j’ai vraiment réussi à améliorer cette technique. Il y avait plusieurs exercices que je ne savais pas faire au début et maintenant oui, tels que les pompages, monter en poirier et les double unders. J’arrive à faire 2 pull-ups stricts mais j’ai encore du mal avec le kipping donc je veux travailler cela. Je suis vraiment heureux car depuis 2 semaines j’arrive à faire des handstand push-ups. C’est venu comme ça, en essayant.

RCFB: Qu’as-tu trouvé difficile au départ?

Maxime: Tout… ( Rires) Blague à part, une des premiers fois j’étais tellement essoufflé après l’échauffement que je pensais que c’était ça le WOD! Un des membres a dû venir me rechercher pour me faire continuer le WOD qui était réellement prévu.

Maintenant j’arrive à terminer certains WOD avant le temps imparti alors qu’au début cela n’arrivait jamais. Ca dépend bien sûr encore beaucoup des exercices que l’on doit effectuer mais en général j’arrive à tout faire bien plus vite qu’avant.

RCFB: Quel est ton coach préféré? Pourquoi?

Maxime: J’apprécie tous les coachs mais ai eu plus de contacts avec certains d’entre eux. Je dirais que Vincent a certainement eu une certaine influence sur moi. C’était mon premier coach. Il venait toujours me motiver pendant les WOD pour que je n’abandonne pas. Et puis, il nous faisait des petites surprises (douloureuses) dans ces wods.

J’apprécie beaucoup les échauffements d’Alexis car il innove avec des exercices originaux. Lui, ainsi qu’Arben, sont des coachs très motivants.

RCFB: Objectifs pour la fin de l’année ?

Maxime: Je voudrais encore perdre un peu de poids et gagner en muscle. Je veux travailler certains exercices avec lesquels j’ai encore du mal. L’idée principale c’est de devenir plus rapide, plus endurant et plus fort. Un objectif spécifique que j’ai, est de réussir un bench press à minimum 80 kg (90 kg qui sait) avant la fin de cette année.