Pour cette édition, nous voulions consacrer un article à un personnage de notre box. Doté d’une force phénoménale, d’une capacité d’apprentissage exceptionnelle et d’une carrure de gladiateur, Misha nous a rejoint récemment et participe quotidiennement et activement à la vie de la box. Papa gâteau, compagnon de galère pour les forçats du CrossFit et époux au cœur tendre, Misha fait les beaux jours de la box grâce à sa bonne humeur et sa rage de vaincre. Avide de conseils et toujours prêt à aider, il est vraiment une personnalité attachante qu’il faut rencontrer.

Comme certains l’auront remarqué, Misha parle parfaitement le Russe et l’Anglais. Voilà pourquoi, la journaliste du jour n’est autre qu’Egita qui forte des ses capacités linguistiques (maîtrise de 7 langues tout de même) nous a permis de traduire cet article du Russe vers le français.
RCFB: Bonjour Misha, peux-tu te présenter à nos lecteurs?
Misha: Mon nom est Mikhael Yeliseev (Misha pour les intimes) et j’ai 38 ans. Comme vous pouvez l’imaginer, je viens de Russie, de Veliky Novgorod pour être précis (https://fr.wikipedia.org/wiki/Novgorod). Je suis diplômé en Ingénierie mécanique et en Economie et Ressources Humaines.

RCFB: Quel est ton passé sportif?Misha_Finish
Misha: Enfant, j’étais souvent malade et mes parents m’ont inscrit dans un cours de natation pour améliorer ma condition physique. C’est réellement là que tout a commencé. Mon premier trophée, je l’ai obtenu à l’âge de 5 ans. A partir de ce moment, le sport a pris une part importante dans ma vie. Adolescent, j’ai commencé l’athlétisme et le triathlon. J’ai gagné différents triathlons et ai fini 10ème à la Coupe Européenne de Triathlon de Alanya.

RCFB: Depuis combien de temps es-tu en Belgique?
Misha: Je suis ici depuis plus d’un an. L’année dernière, ma femme a reçu une offre d’emploi à Bruxelles et nous avons décidé d’y déménager.

RCFB: Comment te sens-tu à Bruxelles?
Misha: Avec ses parcs et forêts, Bruxelles est une ville très verte et nous nous y plaisons beaucoup. Situé au centre de l’Europe, nous en avons déjà profité pour visiter plusieurs villes européennes.

RCFB: Comment as-tu commencé le CrossFit?
Misha: Par hasard… Je suis venu acheter un pot de protéines et Geoffrey m’a proposé de faire un essai. Depuis, je suis devenu accro et poussée par mes résultats, mon épouse s’est inscrite également.

Misha_RunRCFB: Pourquoi Reebok CrossFit Brussels?
Misha: Au départ, c’était juste par facilité car j’habite juste à côté. Avec le temps, j’y ai créé une seconde famille avec des coachs tels que Adriano, Geoffrey et Alexis. J’aime venir m’y entrainer et adore l’esprit et l’énergie qui y règnent.

RCFB: Comment se sont passés tes premiers WOD’s?
Misha: Je m’en rappelle comme si c’était hier. Je n’arrivais pas à finir les exercices et j’étais épuisé. Vinz Kanté m’a beaucoup aidé en m’expliquant les mouvements et Bjorn me motivait lorsque je ne pouvais plus finir les burpees.

Misha_SquatRCFB: As-tu senti des progrès depuis que tu as commencé le CrossFit?
Misha: Les progrès sont énormes, évidemment. Il y a encore de nombreux exercices que je ne réalise pas parfaitement et compétiteur dans l’âme, cela me donne l’envie de me surpasser. L’atmosphère de saine concurrence au sein de la Box et les encouragements de tous et de mon coach (Adriano), plus particulièrement, m’aident à aller puiser dans mes ressources et à être plus fort chaque jour.

RCFB: Quel est ton programme hebdomadaire?Misha_Alain
Misha: J’essaie de m’entraîner 6 fois par semaine : 3 fois en WOD’s et 3 fois en PT avec Adriano. J’aimerais profiter de l’occasion qui m’est donnée afin de le remercier pour son support inconditionnel et ses nombreux conseils. A titre d’exemple, je tenais à souligner une phrase qu’il me répète sans cesse: « Un entraînement parfait ne requiert pas des conditions parfaites mais une volonté, des buts et le bon état d’esprit ». Coach Adriano est un motivateur né et un exemple à suivre.

RCFB: Quel est ton alimentation?
Misha: J’essaie de manger Paléo mais occasionnellement, je me laisse aller à une barre de Chocolat belge et à une bière.

RCFB: As-tu l’intention de faire des compétitions?
Misha: Je pense que c’est la suite logique dans mon cheminement sportif. Quand vous vous entraînez aussi dur chaque jour, vous vous devez de vous mesurer aux autres. Pour l’instant, le plus important pour moi est de concourir honorablement au sein de la D2 de la BFL. Je suis un peu nerveux et espère faire de mon mieux pour ne pas décevoir mon équipe.

RCFB: Coach Adriano, pourrais-tu nous décrire Misha?
Coach Adriano: Comment vous parler de Misha, sans évoquer une soif d’apprendre et un mental de guerrier ? C’est un pur plaisir pour moi que de coacher une personne comme lui. Misha est avant tout une personne au grand coeur, avec une énergie positive à chaque instant. Il fait preuve de beaucoup d’humour et d’un acharnement impressionnant au travail. C’est une personne humble, qui vous remercie à chaque session pour avoir passé du temps avec lui ou simplement pour lui avoir prodigué un conseil entre deux cours de CrossFit.Il m’impressionne à chaque fois plus dans sa capacité à assimiler et mettre en pratique chaque détail, que je peux lui apporter pour améliorer sa technique ou sa manière d’agir en CrossFit.

IMG_3231

Il suffit que je lui explique un mouvement une seule fois pour qu’il fasse tout son possible pour l’assimiler directement. Il n’hésite pas à se remettre en question et demander des conseils quand il ne progresse plus. Sa vitesse d’apprentissage est phénoménale : il est arrivé à plusieurs reprises que nous commencions une session sans qu’il sache faire un mouvement et qu’il la termine en maîtrisant avec une technique quasiment irréprochable de même mouvement. Il est vraiment incroyable !

Afin d’illustrer mon propos, je vous laisse imaginer sa hargne actuelle à travailler le Muscle-up. Avec un poids de corps 105 kg, ce mouvement est relativement compliqué à faire (même pour des athlètes plus légers). Misha ne s’arrêtera pas de travailler cet exercice tant qu’il ne pourra le faire parfaitement. A force de travail, grâce à un mental d’acier et une volonté de fer, il est arrivé en un temps record à non seulement maitriser la technique mais en plus à les enchaîner. C’est dans ces moments particuliers où je me dis que des athlètes tels que lui, nous n’en rencontrons pas tous les jours.

RCFB: Coach Adriano, Que pourrais-tu dire à Misha en guise de conclusion?
Coach Adriano: Bravo Misha pour ta magnifique progression et “don’t forget : I’m really proud of you!! ».

Comment l’adage populaire le dit en Russie: “Un mur ne se fait pas avec une seule pierre”. Lors de différentes épreuves sportives, nous avons pu constater l’importance des mécanismes et des réflexes engendrés par l’interaction régulière entre athlètes. De par le travail que font quotidiennement Misha et Coach Adriano, une amitié sincère est née. Lors du dernier match des Whites Horses, nous avons été les témoins de la complicité du “Jedi et de son Padawan”.

Nous sommes fiers de pouvoir conclure que non seulement l’élève a appris du maître mais qu’en plus, ce dernier devient meilleur chaque jour grâce à l’énergie, la pugnacité et la soif d’apprendre de son élève. Le CrossFit, c’est tout cela: amitiés, complicités, travail et résultat. Dans la vie, il n’y a donc pas de secrets…