Au sein d’une Box de CrossFit, il est une population qui fascine : ils sont parfois aimés, parfois haïs mais ils ne laissent personne indifférent. Nous parlons ici des… Coachs.

Les coachs, de par leur connaissance, leur compétence, leur charisme sont les liens qui unissent les athlètes. Si les membres sont les briques qui construisent une Box, les Coachs en sont souvent le ciment. Très souvent, ils sont ceux vers qui nous nous tournons pour obtenir des informations sur des mouvements, des programmes sportifs ou alimentaires, des conseils, du réconfort et du support quand c’est nécessaire.

Il faut bien plus que quelques certifications pour faire un coach. Celles-ci sont nécessaires mais largement insuffisantes. Etre coach, c’est avant tout un état d’esprit, une capacité d’écoute et de transmission, de la patience, du respect d’autrui, du courage et surtout un amour inconditionnel du partage de ses connaissances pour permettre à tout un chacun de devenir meilleur, peu importe son niveau initial.

Bien entendu, ces nombreuses qualités sont les points communs de tous les coachs qui participent à la vie journalière de la Box. Ils sont à votre écoute et se soucient de votre bien-être, de votre évolution car le CrossFit n’est pas une course effrénée à la performance. C’est un mode de vie, un mode de pensée où tout se fait étape après étape pour vous permettre d’être prêt en toute occasion.

Les coachs sont les personnes qui nous permettent de nous surpasser, nous aident à aller de l’avant quand les aléas de la vie nous freinent. De leurs encouragements et leurs idées peuvent dépendre la répétition de plus qui fera qu’aujourd’hui, nous soyons meilleurs que la veille. C’est grâce à eux que nous accédons à des niveaux de performances que nous n’imaginions pas pouvoir atteindre.

Nous leur consacrons une série d’articles pour leur rendre hommage et les remercier. Vous présenter les coachs vous permettra de les découvrir sous un autre angle.

Coach_DrissPour ce premier article, nous avons choisi de vous présenter Coach Driss (CD). Il est à lui seul l’exemple typique de ce que le CrossFit permet d’atteindre. D’un athlète en surpoids, faisant du sport pour la première fois en 2010, il est à force de courage, de travail et de sacrifices, devenu l’un des athlètes emblématiques de Reebok CrossFit Brussels. Ses performances impressionnent, ses squats laissent rêveur, sa psychologie légendaire désarçonne même les plus forts. Derrière ce monstre de puissance et ce caractère de cochon se cache une personne au grand cœur et qui, mieux que quiconque, sait les sacrifices qu’il faut faire pour atteindre ses objectifs. S’exprimant dans un vocabulaire fleuri, adepte des réseaux sociaux et des hashtags inventifs (#tropheavy #heavyponey #quadzilla #shoulderkill), il est capable par une simple phrase de vous faire exploser vos RM’s car son histoire est, avant tout, celle d’une personne voulant aller au-delà de ses limites et qui voulait prouver que la faiblesse n’est pas une fatalité. “Etre fort, c’est avant tout dans sa tête…

RCFB : Bonjour Driss, avant de faire du CrossFit, que faisais-tu comme sport?
CD: Sincèrement, à part jouer à la Play Station et supporter le Real Madrid, je ne faisais pas grand chose. Comme tous les garçons de mon âge, j’ai joué au football jusqu’à mes 15 ans. Ensuite, comme tout adolescent de mon époque, j’ai pratiqué le skateboard avec mes amis. De fil en aiguille, je suis arrivé à 25 ans en n’ayant jamais réellement jamais fait de sport avec les conséquences physiques que l’on peut attendre d’une sédentarité prolongée: surpoids (97 kg) et mauvaise santé.

RCFB : Quand as-tu débuté le CrossFit?driss
CD: En août 2010 et mes débuts ont été relativement violents: chute de tension après chaque WOD, courbatures durant plusieurs semaines d’affilées, des étourdissements, etc. Je m’en rappelle encore aujourd’hui, à l’époque, j’avais pour habitude de monter les escaliers de côté tellement mes courbatures étaient importantes. A l’époque, je me suis repris en main et ai perdu 25 kg en 2 ans.

RCFB: Quand as-tu commencer à coacher?
CD: J’ai commencé à coacher en 2011, avec le soutien de Geoffrey. Au départ, je l’assistais à donner des cours le Samedi matin avant que l’on s’entraîne ensemble. Avec le temps, en prenant plus d’assurance et plus d’expérience, j’ai commencé à donner les cours du samedi matin.

RCFB: Quels sont les mouvements où tu te sens plus fort?driss_c&j
DC: Je n’aurais pas la prétention d’affirmer que je me sens plus fort dans tel ou tel exercice. De par son essence, le CrossFit est généraliste et je m’entraîne pour aimer tous les mouvements. J’ai une préférence pour ceux qui sollicitent les jambes. Le squat est celui où je ne me débrouille pas trop mal (NDLR: Max squat à 210 kg). On en rigole avec des amis et on a lancé le hashtag #quadzilla à chaque fois que l’on dépasse une RM.

 RCFB: Quels sont les mouvements où tu as du mal?
DC: Sans aucun doute, le Snatch. Je travaille d’ailleurs énormément mes épaules (mobilité, force) dans le but de m’améliorer.

Driss_coachRCFB: Quelle est la personne qui t’a inspirée dans le CrossFit? Dans quelle mesure?
DC: Il y a 3 personnes qui m’ont fait avancer dans le CrossFit. Dans l’ordre : Rich Froning, Jason Khalipa et Dmitry Klokov. J’ai passé des heures à regarder des vidéos de ces athlètes hors du commun, de lire des articles sur leur vie, la programmation de chacun d’entre eux. Imaginez que des légendes vivantes dans le monde du sport sont en mesure de vous conseiller directement sur le web alors qu’ils ne vous ont jamais rencontré, c’est ça le CrossFit: le partage. Sans cette valeur fondamentale, je n’aurais jamais pu atteindre le niveau que j’ai aujourd’hui. Pour moi, être coach, c’est perpétuer cette tradition et à ma petite échelle, je continue à transmettre ce que moi-même j’ai appris.

RCFB: Y a-t-il un athlète particulier que tu as rencontré ?driss_klokov
CD: Oui, il s’agit de Dmitry Klokov. J’ai passé 4 jours à ses côtés et c’était juste incroyable. Faire partie de son équipe pendant ces quelques jours m’a appris énormément de chose. Nous avons eu l’occasion de discuter quand je le conduisais dans Bruxelles et il est impressionnant par son humilité, son accessibilité et son humour. Ne parlons même pas de son physique : il est tout de même champion du monde d’haltérophilie et médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de 2008. Récemment, la rencontre avec Chris Spealler m’a aussi inspirée. Malgré son palmarès hors du commun, il est d’une simplicité extraordinaire et s’amuse des mêmes délires que les nôtres. Le voir, dans son sweat buvant un café à nos côtés, c’était irréel !!! C’est dans ces moments que l’on réalise que le CrossFit est vraiment diffèrent. Pour rappel, il s’est qualifié 7 fois aux CrossFit Games.

driss_spealer

RCFB: Quel est ton plus beau souvenir en CrossFit ?
CD: Pour l’instant, cela reste mon week-end avec Dmitry Klokov. J’ai toujours été un grand fan de cet athlète depuis mes débuts en CrossFit, il m’a appris beaucoup de choses.

RCFB: Quelle est ton alimentation ?
DC: Je suis un principe assez simple, je mange des bonnes choses, dans une quantité suffisante pour soutenir mes entrainements et pour porter du lourd (#tropheavy). Je m’autorise de petits craquages sur des cookies pour recharger de temps à autres.

RCFB: As-tu eu des phases de doutes?
CD: Evidemment. Je n’ai pas un passé de sportif et comme la majeure partie des athlètes en CrossFit, j’ai commencé à zéro. Il y a 2 ans, j’avais atteint un plateau. Quelque chose de fait changer pour me permettre d’avancer. J’ai alors pris la décision de m’impliquer plus dans mes entraînements, dans mes connaissances sportives et dans la vie de la Box. Grâce à ce travail, j’ai compris comment dépasser cette stagnation et ai, depuis, radicalement changé mes entrainements et ma manière d’appréhender le sport et la vie.

RCFB : Quelle est ta devise ?
CD : “It’s not just talking, it’s not just being the best, it’s passion and a #wayoflife. stay strong”

RCFB: Coach Driss en quelques chiffres…
Age : 30
Taille : 174CM
Poids : 85KG
CrossFit depuis : Aout 2010
CrossFit certifications : Level 1 Trainer – Level 2 Trainer – CrossFit Gymnastics – CrossFit Strongman
Clean & Jerk : 140 kg
Snatch : 100 kg
Deadlift : 240 kg (jamais eu assez de poids pour aller plus haut :D)
Back squat : 210 kg
Max pull-ups unbroken : 48